La saison des festivals commence, les terrasses de café se remplissent et les enfants jouent dans les parcs : aucun doute l’été s’approche et avec lui arrive le bruit ! Aujourd’hui nous sommes tous concernés puisque 40% des malentendants ont moins de 55 ans en France, alors pour ne pas perdre son audition plus rapidement que prévu et pouvoir encore profiter des conversations entre amis et autres bonnes soirées musicales, il est important de prendre soin de ses oreilles.

Afin de préserver son capital auditif, il est indispensable de protéger ces oreilles au dessus de 100 dB.

Comment-choisir-la-bonne-protection-auditive-echelle

Ne pas se protéger les oreilles en portant des écouteurs

Tenter de couvrir un son en écoutant la musique plus forte peut avoir un effet négatif puisque ces appareils peuvent fournir jusqu’à plus de 100 dB.

Ne pas masquer le bruit du moteur en haussant la musique dans la voiture

Vous aimez écouter de la musique en voiture ? Veillez à ce que l’auto-radio ne soit pas trop fort surtout si vous transportez des enfants.

Utiliser des bouchons d’oreilles

En cire, en mousse ou en silicone, les bouchons d’oreilles sont très efficaces pour protéger nos oreilles du bruit. Peu coûteux et facile à trouver, les bouchons limitent les risques de manière significative mais ne les effacent pas. En effet, ces protections auditives diminuent de 30 à 40 dB pour un environnement de 60 dB mais ne filtrent pas au delà de 100 dB. Ils ne sont donc pas efficaces pour les concerts où la limite est de 120 dB.

Pour les concerts, utilisez des bouchons d’oreilles à filtres acoustiques, plus coûteux (aux alentours de 80€), ils atténuent de 30 dB dans un milieu de 60 à 120 dB : ces bouchons sont donc très recommandés pour les habitués des boites de nuits, concerts et festivals.

S’éloigner des haut-parleurs et des enceintes

Lors de manifestations, il est conseillé de se placer à plus de deux mètres des baffles afin de protéger son capital auditif et d’éviter les acouphènes.

Ecouter la musique à un niveau sonore raisonnable

Que ce soit via des écouteurs ou des enceintes, il est important de faire attention à ce que le volume ne dépasse pas les 100 dB.

Doser le temps d’écoute

Il est recommandé de ne pas écouter plus de 20h son baladeur par semaine et 4h si le volume sonore dépasse les 100dB. Pour les boites de nuit dont le volume dépasse les 110 dB, il est préconisé de ne pas rester plus de 2h.

Repérer la fatigue auditive

Les signes de fatigues auditives sont facilement décelable : les oreilles sifflent, le tympan vibre… Si vous ressentez ces symptômes, quittez rapidement la salle. Dans le cas où les sifflements perdurent le lendemain, il est impératif de consulter rapidement un ORL.

Prendre de la vitamine B9 en prévention

Curieusement, notre alimentation pourrait aider à protéger nos oreilles. En effet, des études ont constaté un lien entre acides folates (vitamines B9) et audition. Bien que ces résultats méritent d’être confirmé, manger des épinards, des choux de Bruxelles, de la betterave ou encore boire du jus d’orange n’a jamais fait de mal à personne.

Pierre Anhoury, spécialiste de la prévention de la surdité confie à Audition TV les 5 actions pour protéger ses oreilles. Découvrez ses explications ici

AudioPro Connect vous recommande de réaliser des dépistage de surdité aussi souvent que possible et dès le plus jeune age. Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous gratuitement.